Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 20:20
Un beau moment de rêve . 
C'est aérien , inspiré , une basse qui enveloppe dans le 1er titre très chaude , voluptueuse ( X-Dreams ). 
Puis une espèce de danse échevelée , loufoque pour Tokamak , ça part dans tous les sens , c'est désordonné à souhait , rapide , expressif et... Paf ! La fin abrupte , superbe ! 
La Provence . Promenade paisible au soleil comme son nom l'indique , avec quelques ritournelles pétillantes , jazzy . On y est bien dans ce morceau . Faut se la gagner sa ballade , fait chaud.
 J'aime tout là dedans . Le pas lent , les images colorées , les parfums , les reprises surprenantes quand on croit que c'est fini . 
E-Gyptia ...... Incroyable de virtuosité . Django ...Faïs...qui sais je encore , tous les grands dans les doigts de ce gratteux là . Mais tout en finesse , sans prétention . Un GRAND morceau . Certainement un des plus harmonieux et des plus gais que j'ai entendu jusqu'à présent ! Repassé dix fois en boucle et c'est pas fini . Il y a du soleil , du feu , la tempête , le bonheur dans ce titre , il va encore plus haut que ma montgolfière celui là ! ( Wolfgang Zenk en fait ) 
Highlands , doux et mélancolique . Des odeurs de bruyère et d'embruns , et cette basse ... rhaa cette basse . 
Rushian . Rockalaxy . Catking . Subspace Distortion ...
Ce gars a des doigts de nuages .
Repost 0
Published by maynine
commenter cet article
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 20:17
Calme , reposant , feutré . 
Une musique raffinée et précieuse . 
Comme une furtif instant de paix qui donne envie de se laisser couler dans des coussins moelleux , de laisser s'égrener les notes comme autant de papillons magiques et colorés . Un rythme paisible et appuyé rassurant comme un cocon de soie blanche. 
Cet album est comme le nuage de poudre ivoire et parfumé que faisaient s'envoller nos grands mères sur leurs pommettes d'un coup de houppette précis et délicat . 
Pas évanescent , non , juste élégant et subtil . 

Repost 0
Published by maynine
commenter cet article
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 18:49
 
  Mythology.jpgC'est le premier album que j'écoute de Derek Sherinian et je le trouve ... SUBLIME ! 
C'est coloré , inventif , profond , d'une simplicité d'écoute étonnante pour une musique aussi élaborée et raffinée . Tour à tour puissant , léger , inspiré . 
1 - Day Of The Dead : Sombre , évocateur , rond , plein , puissant , long . Effrayant . Entêtant comme une obsession . Avec une partie batterie qui martèle l'oreille impitoyablement . A la fin t'es mort . 
2 - Alpha Burst : Dans celui ci je me ballade dans une ville cosmopolite , agitée , bruyante , pleine de couleurs et de gens indifférents et affairés . 
3 - God Of War : Comme son nom l'indique . Lugubre , épique , viril , puissant et cruel . Noir et rouge . Aiguisé comme une lame .( Des faux airs de Dream Theater dans la dernière partie du morceau .) 
4 - El Flamingo Suave : Une étonnante "respiration" dans l'album . Très swing , presque jazzy , légère , gaie , ( peut être pas tant que ça enfin de compte , le flamenco ne décrit-il pas le combat perpétuel entre homme/femme , taureau/torero , vie/mort ? ) 
5 - Goin To Church : Pffiiouuu .... là , tu y es . Serein , lumineux , inspiré , je hais les églises de toute sorte mais dans celle là je veux bien y entrer :) 
6 - One Way Or The Other : Ici ou là ou ailleurs ? Course éperdue , recherche , bleu électrique , blanc , rapide , désordonné . 
7 - Trojan Horse : Limite Free-Jazz . Agaçant juste ce qu'il faut avec des envolées toutes jaunes et lumineuses quasi "Grappelliennes". 
9 - The River Song : Black song en plein . Soul , lourd , chanté ou plutôt pleuré . Lancinant , tourmenté , têtu . ( un peu décalé par rapport aux titres précédents mais bon , je vais pas bouder mon plaisir , je remets mon préféré : A View From The Sky :) 

Repost 0
Published by maynine
commenter cet article
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 18:29
 Octane.jpg J'ai écouté cet album en boucle toute la journée et j'ai eu envie de m'y balader comme dans une histoire pour enfants . Au fur et à mesure que j'écoutais j'ai entendu de nouvelles images . 
 
The Ballet Of The Impact : Début du voyage , comme Tom Pouce . Hop ! un vaisseau interstellaire à prendre , chiche je grimpe ! ça fait peur , la musique est un peu étrange , ça donne le vertige mais c'est chouette d'avoir peur  
Waôuh ! Je plane . 
 
I Wouldnt Let It Go : Ce monde est à moi , je vais le faire beau , plein d'aventures , je peux m'y promener à mon aise , j'y suis chez moi , c'est cool . 
 
Surfing Down The Avalanche : Rencontre avec des robots , des monstres et des soldats tout moches qui se démènent dans tous les sens . J'aime pas leur démarche pesante , inexorable . Mais m'en fiche ils me voient pas , je suis invisible Tam Tam de guerre , fouillis partout . Ffffiou sont fatigants ces gars là ! 
 
She Is Everything : La forêt magique de Old White She Wolf . Elle , c'est une louve indienne . La plus sage , celle que toute la forêt respecte . Je la suis dans sa promenade majestueuse et tranquille . Elle sait tout , elle connaît les "secrets" , je suis la flûte des ruisseaux où elle aspire l'eau ( savez-vous que les loups aspirent et ne lapent pas comme les chiens ?  Les arbres sont grands autour d'elle . Il y a comme un écho de ciel dans ce sous bois . 
 
Climbing Up That Hill : Zou ! On passe ailleurs . Là haut ça a l'air pas mal ... Rouler à toute blinde sur la colline , sans contrainte , presque s'envoler sur les buttes . 
 
Letting Go : moment de repos en mâchonnant un brin d'herbe . 
 
Of The Beauty Of It All : Reprendre le rêve d'une chanson où tout est plein de couleurs et de parfums . Quand je serais grand ... ça sera comme ça , je tape sur le tambour qui fait s'envoller . Hop je regrimpe dans la navette . Tididoudouuu ... envollage au dessus des nuages , vol léger , je monte en vrille et fffffffffffff on redescend . 
 
Nwc : Petit piqué sous la mer . Avec le chant des baleines bleues . Les bruits des hélices de cargo en surface . Plein de poissons partout , des choses bizarres . Bloup bloup ... si écoutez bien , ça fait Bloup bloup à la fin  
 
There Was A Time : J'aurai une maison la haut , toute ouverte , avec plein de gens qui passent , qui chantent , des enfants dans des jardins . Un grand soleil et des fleurs partout . Y aura même les guitares de la maison bleue . ( ben si , tu sais bien , près de Frisco ) 
 
The Planets : Rencontre avec les ours , sont marrants . Démarche " lourdaude " et juste derrière les pachydermes . Chouette ! Plein d'animaux partout . Plus de barreaux , plus de cages . Viens ! ça danse ici . 
 
Watching The Tide : La berceuse qui revient juste à l'orée du sommeil . Toute douce , qui sent bon , qui donne l'impression de se balancer sur une toile d'araignée . 
 
As Long As We Ride : Aller hop ! fini . Je regrimpe dans mon vaisseau magique ! Tant que je pourrai écouter la musique de cette façon là ça ira . 

Repost 0
Published by maynine
commenter cet article
26 août 2007 7 26 /08 /août /2007 15:23

 

Bon . Alors celui ci est un album qui égraine le temps , besogneux , solide , rond et dense , qui a de la boue accrochée sous les bottes , qui sent la terre et le travail . Tout en camaïeu de bruns , de roux et de pourpres avec quelques touches de vert tendre et frais et de vert bouteille ou sapin très foncé . 
Toujours sans tenir compte des paroles , j'écoute juste la mélodie des
voix . 
1 - Le dialogue d'un homme avec le temps , début de journée , de vie , c'est paisible , tranquille , plein de promesses et de projets . 
2 - Un marron clair et lumineux , comme la terre juste ouverte , qui brille au matin légèrement fumante de la chaleur de la veille . Le pas tranquille et puissant d'un homme qui travaille . Une odeur vivifiante et tonique , pleine de vie et d'avenir . 
3 - Préparation d'un travail minutieux , rythmé , tout en force et acharnement . Travailler ... travailler ... s'appliquer , avancer coûte que coûte , tenir le coup , avancer contre les intempéries , en regardant juste devant . Où est la fin ? Où est le début ? Encore et encore , quasi hypnotique . Rengaine monotone et rassurante . 
4 - Peut être une récolte . La terre mère qui ouvre son ventre aux outils qui la martèlent . Un chant qui s'élève vers le ciel , hymne au futur entrevu ponctué de jaune lumineux et lourd comme un vent chaud d'été . La Vie . 
5 - Evénement imprévu . Une tempête ? Un orage ? Peut être la construction d'un autoroute ou une guerre qui approche ? Tout est menacé , remis en cause . En péril . Prévoir . Ranger . Marron de plus en plus sombre , éclairs rouge sang . Attente ... 
6 - Le Danger est là . Bleu acier , noir , froid . Impitoyable , balayant tout sur son passage , rouleau compresseur qui avance inexorablement et passe en laissant l'écho de son inhumanité . 
7 - Reprendre . Une pousse d'herbe vert tendre , narguer la mort , la laideur , éclaircir le ciel et la terre . Reprendre . Parce que le monstre est passé même si on l'entend encore au loin . Reprendre le labeur , ré apprivoiser la vie . Petites notes cristallines et légères . 
8 - Brun et feu . Avenir et reconstruction , reprendre sa place , relancer la machine , plus fort de expérience , panser la terre et la ré apprivoiser . 
9 - Être plus fort , prévoir , construire un mur blanc , épais et solide . 
10 - La vie reprend , mécanique , scandée , monotone et rassurante , douloureuse et violente . Rouge sombre . Accomplir sa tâche , obstinément . Douloureusement . Oublier le monde autour , couvrir les bruits extérieurs par ses propres cris , s'abasourdir de fatigue . 
11 - La paix retrouvée , L'homme et le temps , début de journée . Reprendre . Perpétuel recommencement . Être sûr que demain sera .  
12 - Se raconter sa vie . Raconter la vie . Hommage à la Terre qui monte en volutes . Recouvrer la paix ... 

Repost 0
Published by maynine
commenter cet article
26 août 2007 7 26 /08 /août /2007 15:05
 
"Nowhere To Hide"
Imaginez ... La Lande ... Le vent ... Un chant qui monte au loin comme la buée sort de la bouche les jours de grand froid ... Voilà ... Vous y êtes , c'est l'atmosphère de ce premier tableau ( car cet album est une véritable succession d'images ) . C'est gai , rythmé , faut battre la semelle ! Brrr .. Fait froid et chanter ça réchauffe . 
 
"Porcupine Rain" 
Allons bon , voilà qu'il se met à pleuvoir . Avez vous déjà couru sous la pluie en sautant exprès dans les flaques   Moi j'adore . 
 
"The Last Climb". 
Une déchirure dans les nuages . Juste la place pour passer et s'envoler très haut . Tout devient transparent , éthéré . 
 
"Heroes never die" 
Et là , on plane tout au dessus , lentement , merveilleusement , avec comme un sentiment d'éternité paisible . Le coeur grand ouvert et le nez au vent . 
 
"Folklore" 
Et l'Irlande , en bas qui résonne jusqu'au ciel . Le violon qui chante , virevolte , s'enroule autour des roulements de batterie . Raaah ! je tourbillonne dans le ciel ! C'est magique ! Hop ! on fait la course jusqu'à l'arc en ciel là bas !
 
"Boundless Ocean" 
On redescend en douceur jusqu'à la chaloupe d'un pêcheur qui passe par là et Blodween la bien nommée ( la bleue et verte ) danse le long des falaises , ponctuée par les éclairs blancs des oiseaux de mer . 
 
"Shenanigans" 
Hop ! On saute de la barque , retour en pays celtique pour une folle farandole qu'un éclair interrompt brusquement . 
 
"Steal Away" 
Le ciel devient pourpre , lourd , le calme avant l'orage , tout devient profond , presque pesant , comme au ralenti . Quelle paix ... 
 
"Out of the Inn" 
Bon , et bien pas de soucis on se réfugie dans une taverne qui sent bon la fumée et le houblon . En avant épinettes , Bones , Bombardes , Tin Whistle , Harpe Celtique et Bodhran ! 
 
"The Night Sky" 
Imaginez ... Imaginez ... La lande .. le vent dans les bruyères , un chant au loin . Et le brouillard qui s'installe comme une cape épaisse et confortable . 
 
Poufff ! ... Fini . 

Repost 0
Published by maynine
commenter cet article

Présentation

  • : MuSiQuEs Au BoUt D'uN PiNcEaU.
  • MuSiQuEs Au BoUt D'uN PiNcEaU.
  • : Parfois en fermant les yeux on entend des couleurs...
  • Contact

Peintanotes.

 

Quand la musique devient couleurs...

Si lorsque vous jouez sur un piano chaque note évoque pour vous une couleur.
Si chaque son s’affiche en vert, rouge ou légèrement bleuté de façon irrépressible et incontrôlable.

Si la musique vous prend par le bout des cils jusqu’à vous promener sur un arc en ciel en secouant des poussières d'étoiles.

Alors nous partageons le même trésor.

D’aucuns diront que nous sommes fous ou pour le moins illuminés mais vous et moi savons que ce « don » est magique. 

Recherche

Musichromie.

Un jour je me suis rendu compte que j'entendais en couleur.
Il parait que ça s'appelle la synesthésie.  

En Salles.